Sobhi Boustani

Professeur "Classe Exceptionnelle" de littérature Arabe et Moderne
Directeur du centre de recherche Moyen-Orient Méditérranée (CERNOM)-Institut des Langues et Civilisations Orientales-Paris
membre élu au conseil Scientifique INALCO et au conseil National des universités

Adib Boustany, son père, et sa maman Julia, l’ont élevé dans le respect des valeurs humaines et morales. Ils étaient modestes, mais avaient un grand sens de l’honneur et du respect de soi. Aussi, l'atmosphère multiculturelle Islamo-Chrétienne régnant à Marj (son village natal), lui apprit plus qu' à quiconque, la valeur de la tolérance et de la compréhension d'autrui. Lors de toute discussion, lorsque la fougue et le dérapage des conversations survenait, ce fut toujours Sobhi qui ramenait les discussions à la raison du juste milieu. C'est surtout ces deux qualités qui le distinguent des autres. Il fait toujours attention, qu'en même temps du respect de soi, à ce que le respect envers l’autre soit maintenu. l’efficacité de son action, découle du fait de progresser dans le dialogue et dans l’estime réciproque.
Sobhi Boustani a grandi dans le respect des traditions paysannes : la famille, l'honneur et l'amitié. C'est pour cela qu'il est resté attaché à Marj jusqu'au plus profond de son être.

Sobhi grandit dans cette ambiance littéraire représentée par ses 2 oncles paternels poètes et écrivains; d'un côté Said Boustany, et de l'autre, le Patriarche de la famille, son oncle Ramez Boustany, nommé l'Emir du Zajal Libanais, reconnu comme étant l'un des plus grands poètes populaires que le Liban ait connu.
Si avant lui son oncle Said Boustany a eu l'évêque Ghostine Boustany comme tuteur, Sobhi a bénéficié des 2 grands découvreurs de talents en la personne de Toufic Touma et de son oncle Said.Tous les deux oeuvrèrent à le sortir de l'école publique modeste de Marj, pour l'inscrire à l'école des Pères Antonins de Baabda, école de grande renommée, et reconnue pour la formation et l'éducation qu'elle proférait.

Sobhi Boustani à la conférence de l'Université Allameh Tabatai - Iran

A la fin de ses études scolaires, et pour ne pas déroger à la dynastie des Poètes Ecrivains de la famille Boustany, il intégra l'université Libanaise dans le cadre des études de Littérature Arabe, .
Dès lors, Sobhi Boustani suivit un cursus rappelant celui de son oncle Said Boustany. Il fut d'abord Professeur certifié au Lycée public, puis Assistant à l'Université Libanaise, puis Maître de conférences à l'Université Charles de Gaulle – Lille III, puis chargé de cours à l'Université de la Sorbonne, puis Professeur à l'INALCO.
Un signe du sort, comme son oncle Said, Il eu comme professeur et directeur de thèse le grand orientaliste Charles Pellat, et ainsi, son parcours, à 30 ans d'intervalle, ressemble étonnament à celui de son oncle Said Boustany.

écrivain, professeur "Classe Exceptionnelle" de littérature Arabe et Moderne, et Directeur du centre de recherche Moyen-Orient Méditérranée (CERNOM)-Institut des Langues et Civilisations Orientales-Paris. Il était de mai 2014 à juin 2016, Président du Groupe EURAMAL (European Association for Modern Arabic Literature), et depuis 2016 membre au Bureau de l'Association. Il est Membre élu au Conseil Scientifique de l'INALCO et membre élu au Conseil National des Universités (CNU).
Son domaine d’enseignement : Langue et littérature arabe moderne.
Domaine de recherche : Stylistique, poétique, littérature arabe moderne
Équipe de recherche (rattachement principal) : CERMOM
Équipe de recherche (rattachement secondaire) : EURAMAL (European Association for Modern Arabic Literature)

En 2012, en reconnaissance pour ses talents de critique littéraire, il fut nommé membre du jury du prestigieux "International Prize for Arabic Fiction"; Le Prix international de la fiction arabe (IPAF) est l'un des plus prestigieux prix littéraires du monde arabe. Le prix est descerné avec le soutien de la Fondation du "Booker Prize" à Londres et financé par le TCA de Abu Dhabi (Émirats arabes unis). Son but est de récompenser l'excellence dans la création littéraire contemporaine arabe et d'encourager la diffusion de la littérature arabe de grande qualité au niveau international, grâce à la traduction et à la publication de romans primés et sélectionnés dans d'autres langues internationales. 50.000 USD ainsi qu'une traduction anglaise du roman est garantie pour le gagnant. Les cinq lauréats du Prix obtiendront 10.000 USD ainsi que des contrats d'édition anglaises pour leurs romans.

Thèmes généraux de recherche


1- Roman moderne et nouvelles techniques narratives
2- Guerre et littérature au Proche-Orient
3- La poésie arabe moderne : une nouvelle poétique

Recherches en cours


Histoire de la littérature arabe moderne, volume 2 : La poésie arabe moderne depuis 1950
Ecriture intimiste et autofiction La nouvelle dans la littérature arabe moderne.
Le roman arabe moderne : une nouvelle rhétorique

Publications récentes


1-Poétique et politique : la poésie de Mahmoud Darwich, sous la direction de S. Boustani et M-H. Avril, Presses Universitaires de Bordeaux, 2010
2-Personnages et appartenances confessionnelles dans le roman libanais contemporain, (en arabe), in Perspectives littéraires et développement de la société, publications de l’Université
Saint-Esprit de Kaslik, 2008 (21 pages).
3- Terre d’exil, espace d’une identité en crise : Essai sur le roman “Innahâ London yâ ‘azîzî” in Etudes asiatiques LXII. 4. 2008, Berne, Suisse. (17 pages).
4- Regards sur le modèle du Personnage créé dans la littérature de la“Nahda“ et évolution de ce modèle in La Nahda : Réveils de la pensée en langue arabe. Approches.Perspectives, Publications de l’Université Saint-Esprit de Kaslik, Kaslik, 2009. (20 pages).
5- Le héros chez Rachid ad-Da‘îf : la quête d’une identité, in Middle Eastern Literature, vol 12, N° 1, April 2009, Oxford. (16 pages).
6- Mahmoud Darwich, in Encylopaedia Universalis : Universalia 2009.
7- Littérature arabe en Israël : vers une sensibilité nouvelle in Yod : Revue des Etudes Hébraïques et juives, N° 14, 2009, Publications Langues O’, Paris ; (11 pages).
8- Middle Eastern Literatures (un numéro spécial), volume 13, number 2 august 2010, dir. Sobhi Boustani et Roger Allen, Actes du colloque « La littératures arabe en Egypte au début du XXe siècle », organisé en janvier 2008 à l’INALCO.
9- « L’écriture intime et les nouvelles formes d’expression dans le roman arabe moderne : le cas de Maryam al-akâyâ de Alawiyya Sob », in From new Values to new Aesthetics, Turnin points in modern arabic literature ; Edited by Steohan Guth and Gail Ramsay ; Harrassowitz Verlag. Wiesbaden, Germany, 2011.
10- La littérature arabe dialectale-Un patrimoine vivant, Karthala-Sobhi Boustani et Marie-Aimée Germanos (-éd.).
11- La littérature à l’heure du Printemps Arabe, Karthala-Sobhi Boustani, Rasheed El-Enany, Walid Hamarneh (-éd.).
12- Traditions poétiques et narratives arabes-Littérature dialectale et populaire, Actes du colloque international 2015-2016- Presses de l’Université Saint Esprit de Kaslik-USEK- INALCO-CERNOM-Agence Universitaire de la Francophonie- Sobhi Boustani et Joseph Chraim.

Titres universitaires français


- Doctorat 3ème cycle.
Titre de la thèse : L'Image poétique dans « Afâ'î l-firdaws » d'Ilyâs Abû Shabaka.
Date de soutenance: Mai 1978.
Lieu de soutenance : Université Paris IV- Sorbonne.
Directeur de thèse: Monsieur le Professeur Charles Pellat.
- Doctorat (Nouveau Regime).
Titre de la thèse: La Poétique d'Ilyâs Abû Shabaka.
Date de soutenance: Décembre 1992.
Lieu de soutenance: Université des Sciences Humaines - Strasbourg II.
Directeur de thèse: Monsieur le Professeur Michel Barbot.
-Habilitation à Diriger des Recherches
Discipline : Arabe
Date de soutenance : 24 janvier 2000.
Lieu de soutenance : Université Marc Bloch de Strasbourg
Le jury : MM. Barbot, Deheuvels, Weber, Beikbaghban et Mme Gobillot.

Titres universitaires étrangers:
- Licence d'enseignement en langue et littérature arabes (1972), Université Libanaise -
Faculté de Pédagogie.
- Certificat d'Aptitude Professionnelle à l'Enseignement Secondaire (CAPES) (1973), Université Libanaise - Faculté de Pédagogie.
Enseignement:
- 1973- 1975 : Professeur certifié au Lycée public de Chéhim (Liban)
- 1979- 1980: Professeur certifié au Lycée public d'Antélyas (Liban) et chargé de cours à l'Université Libanaise - Faculté des Lettres et des Sciences Humaines II (Fanar).
- 1980- 1985: Assistant à l'Université Libanaise, même faculté.
- 1985- 1990: Maître de conférences à l'Université Libanaise, même faculté.
- 1990- 1991: Chargé de cours à l'Université Paris VIII.
-1991-1993: Lecteur à l'Université Paris VIII et Chargé de cours à l'Université Charles de Gaulle- Lille III.
-1993-1994: Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche (ATER) à l'Université Lille III.
-1994 : Maître de conférences à l'Université Charles de Gaulle – Lille III.
-2002-2003, Chargé de cours à l'INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales), (Préparations aux concours du CAPES : épreuve orale : hors programme) ; chargé de cours à l'Université de la Sorbonne Nouvelle- Paris III (séminaires : maîtrise et D.E.A, thème : Techniques de l'expression dans l'écriture romanesque).
- 2003-2008, Maître de conférences à l'INALCO. (Matières enseignées : langue arabe en L2, Littérature arabe moderne en L1, Thème en L3, et deux séminaires de littérature arabe moderne en Master 1 et Master 2. Préparations aux concours du CAPES et de l'Agrégation d'arabe (question sur la littérature arabe moderne)
- 2006-2007, Chargé de cours à l'Université Paris Sorbonne – Paris IV.
- 2007-2008, séminaire de Master 1 à l'Université Sorbonne Nouvelle-Paris III, UFR : Littérature Générale et Comparée.
- 2008: Professeur de littérature à l'INALCO

- Depuis 2017: Professeur "Classe Exceptionnelle" de littérature Arabe et Moderne

Administration et autres responsabilités


- De 1985 à 1990: Responsable du département de langue et littérature arabes à l'Université Libanaise- Faculté des Lettres et des Sciences Humaines II.
- 1999- 2000 : Responsable de l'enseignement de l'arabe au Centre de Téléenseignement Universitaire à Lille III.
-2000-2002 : Membre élu au Conseil Scientifique de l'Université Lille III.
-2002-2003 : Responsable de la section d'arabe à Lille III.
-Depuis 2007, responsable du Master : Etudes Arabes à l'INALCO.
- Depuis le premier avril 2010, Directeur du Département d'Etudes Arabes à l'INALCO
- Membre élu au Conseil scientifique
- Membre nommé au CNU depuis 2011-2012
- Sercrétaire Général du Groupe EURAMAL (European Association for Modern Arabic Literature).
- Directeur du centre de recherche
Moyen-Orient Méditérranée (CERNOM)-Institut des Langues et Civilisations Orientales-Paris

 

www.000webhost.com