ISBER HACHEM - 10 ans - 03 Dec 1900

La pauvreté et la guerre le poussèrent à émigrer. Ce fut le plus jeune émigré de la région. Isber avait tout juste 10 ans. Quel courage, que de laisser , à cet âge, père et mère, et de partir à l'inconnu. Tout juste 10 ans.

Isber Hachem, ainsi que ses cousins émigrés au Mexique, fera le commerce des tissus.
Après un passage en Basse Californie, il rejoint "Khosé" (José Maria) à Vera Cruz, et fera, déjà à 11 ans, le commerce des tissus avec ses cousins. Il me raconta que, sous un soleil de plomb, ils longeaient les lignes de chemin de fer, meilleur façon d'aller d'un village mexicain à l'autre, pour vendre leurs tissus, qu'ils transportaient soit sur leur dos, soit parfois à dos d'âne. Isber
Ils étaient régulièrement dévalisés par les bandes de "révolutionaires" rivales; c'est à cause de cela que José, leur cousin, composa lui aussi une bande de "révolutionaires" pour défendre leur ferme et leur commerce.
Isber racontait l'histoire suivante: Un jour, il se réveilla de bonheur avec ses amis et cousins marchands de textile comme lui, ils donnèrent à 04h00 du matin la nourriture aux six vaches qu'ils possédaient, endossèrent le sac de tissus sur leurs dos, et se mirent en marche le long du chemin de fer , afin de vendre leur marchandise dans une autre ville.
Arrivés au milieu du chemin, une bande de guerilleros les surprit, les tabassa, et leur pris leur marchandises, leurs habits (y compris leurs slip et souliers). Ils dûrent retourner tout nus à la maison.
Arrivés à la maison, ils découvrirent que leur modeste maison était pillée, brulée, et leur vaches volées.
Cela donne une idée de l'ambiance Mexicaine dans laquelle travaillèrent nos vaillants ancêtres, Isber, Youssef Tannous, José et Abou Maroun.


Passenger Record



Manifeste du Bateau nommé : La Gascogne. On lit le nom de Isber 10y, en dessous de Jamile,Batiba et Salim Hachem, ses Cousins.




Bateau emprunté par Isber agé alors de 10 ans, depuis le Havre(France), vers New York (USA)
En fait, Isber prit le bateau du port de Beyrouth jusqu'à Marseille, puis le train de Marseille au Havre.




Marchands Mexicains. Isber devait probablement prendre le chemin de la même façon.



 

www.000webhost.com